Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/03/2015

MODERNISATION DE L’ADMINISTRATION PARISIENNE

Fotolia_52176510_XS.jpg

Le premier CT central dans sa nouvelle composition s’est réuni sous la présidence d’Anne Hidalgo le 5 mars 2015. Retrouvez ci-après la déclaration préliminaire de la CFDT.


Il y a presque une année vous avez exprimé lors d’une séance du CTP central, votre volonté de transparence, en nous annonçant un dialogue social constructif, et un changement de méthode.

A la CFDT nous étions satisfaits de cet engagement, tout en attendant des changements concrets… mais les actes ont été d’une autre nature.  Des réorganisations sont déjà ou commencent à être mises en place sans que nous y trouvions trace des nouveautés annoncées. Vous le savez la CFDT a voté courageusement pour ces réorganisations et cela avant les élections professionnelles. A ce sujet la Cfdt vous demande d’effectuer une enquête auprès des agents concernés pour qu’ils témoignent de leurs satisfactions ou pas.

Et puis nous avons pris connaissance d’une réorganisation venue de nulle part,  le départ au pas de charge des services polyvalents de la DASES vers le CASVP, cela en toute opacité,  sans discussions avec les organisations syndicales.

La CFDT ne comprend pas le sens de cette démarche  et notre opposition à votre projet n’est pas liée au résultat électoral au CASVP, mais au dialogue social inexistant sur le sujet et au sens donné à cette réorganisation qui est faite en contradiction avec les préconisations de l’inspection générale.

Peut-être  faut-il préciser les choses, la CFDT n’est en aucun cas un accompagnateur du changement et notre organisation se garde le droit de critiquer une décision municipale.

Posons alors la question qui fâche, comment imaginez-vous Madame la Maire le dialogue social pendant votre mandature ?

Pour notre organisation syndicale c’est clair : pas d’accompagnement ni de cogestion mais un échange permanent pour négocier, proposer, construire, amender. Que nous répondez vous ? Et surtout comment passerez-vous des mots aux actes ?

Si vous pensez que l’exercice du dialogue social à Paris se limitera à de l’information et à de la concertation, si vous pensez que la négociation ne fait pas partie de votre feuille de route sociale, si vous pensez que vous arriverez à nous contourner, la CFDT vous dit tout de suite que vous faîtes fausse route.

Commentaires

Bonjour

Je suis recemment syndiqué au SUPAP FSU et je remarque qu'il est trés difficile de mettre la main sur les pricès verbaux de CT centraux, n'y a t'il pas une obligation pour l'administration de publier les PV des CT, CHST qu'ils soint centraux ou de direction, n'y a t'il pas un devoir de l'administration ou des syndicats d'informer les agents de la teneur du dialogue social, quand les PV seront publiés systématiquement sur INTRAPARIS

Écrit par : MUYARD | 18/03/2015

Changez de syndicat, vous serez mieux informés. A la CFDT, ça fonctionne, les collègues de différentes directions se croisent et communiquent et l'info est accessible aà tous les adhérents sans problème !

Écrit par : Lethel | 21/03/2015

Les commentaires sont fermés.