Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/09/2013

DAC Alerte orange

info.gif

Suite à «  l’audit » qui lui a été commandé  par la Mairie de Paris dans la perspective discrète (élection municipale en vue, donc pas de vague…) de récupérer des postes dans les bibliothèques du réseau, le BBL semble désormais s’enfoncer dans une logique productiviste et vouloir doubler cette réflexion d’un redéploiement sournois qui ne veut pas dire son nom.

A cette fin, le bureau freine délibérément  la mise en poste de lauréats des concours passés (2012).

Cette décision semble renforcée par l’interdiction faite aux agents de rester dans leur bibliothèque actuelle, même si un poste correspondant à leur nouveau statut est vacant et si le chef d’établissement en est d’accord !

Pour la Cfdt/DAC, la mobilité est une bonne chose et la stabilité une garantie, mais seulement si l’une et l’autre sont appliquées avec discernement et raison, au cas par cas suivant les établissements.

Ainsi 10 lauréats du concours D’ASBM classe SUP d’octobre 2012 ne sont toujours pas en place à ce jour.

La Cfdt/DAC va immédiatement réclamer des garanties sur la date et les conditions de la mise en place de ces lauréats à la prochaine réunion avec le BBL  le : Vendredi 4 octobre.

Les commentaires sont fermés.