Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/06/2018

ASP/Contrôleurs : le compte n’y est pas !

DPSP.JPG


La CFDT rappelle qu’elle a toujours demandé que l’ensemble des agents connaissent avant leur transfert à la ville de Paris :

  • Leur cycle de travail, en particulier horaires de prise et fin de service ;
  • Les conditions de rémunération ;
  • Le détail des nouvelles missions.

Un comité de suivi central a rassemblé ce 31 Mai les organisations syndicales représentatives. L’administration a présenté l’organisation qui s’appliquera à partir du 1er janvier 2019.

Propositions CFDT satisfaites :

  • La Généralisation de l’Intégration du temps d’habillage et de déshabillage dans le temps de travail (en tenue) ;
  • Généralisation de la sujétion 4 à tous les ASP (sauf Brigade C) ;
  • Intégration de la pause méridienne dans le temps de travail des agents de la Brigade C.

    La CFDT dénonce :

  • Brigade C - refus sujétion 4 + Pas de prime de compensation ;
  • Le refus de reclasser les contrôleurs dans le corps des TTPS (pour aligner les primes des contrôleurs sur celles des TTPS, et faciliter leur mobilité à l’intérieur de la DPSP).

    Nouvelles propositions CFDT :

  • Généralisation de la compensation de 1 000 € par an : à nombre d’heures annuel de travail égal compensation identique ;
  • Généralisation de la prime de compensation spécifique de 830 € à l’ensemble des contrôleurs.

    Le cycle 4/2 nuit proposé par l’administration ne permet pas le repos des agents : l’administration s’engage à adresser aux syndicats une simulation démontrant que la pose régulière de CA et JRTT permet en pratique de fonctionner de fait en alternance 4/2 -4/3.

    L’organisation du temps de travail au quotidien se traduit dès 2018 par des injustices flagrantes : taux de présence obligatoire de 70% pour les ASP et de 50% pour les autres corps DPSP.

                                                 Cherchez l’erreur !

    LA CFDT POURSUIT LES NÉGOCIATIONS POUR QUE LE COMPTE Y SOIT EN 2019 !

    yes pop départ 2018.pngTélécharger le doc:

Écrire un commentaire