Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/11/2017

CHSCT DASCO 7/11/2017 Déclaration Liminaire CFDT

Capture CHSCT Novembre 2017.PNG


Madame la Présidente,

Madame la Directrice,

Mesdames, Messieurs,

 

Ce CHSCT donne l’occasion à la CFDT de s’exprimer sur les sujets suivants, les TMS, les préventions primaires, le matériel, le mobilier ergonomique, les formations gestes/postures, l’organisation du travail, la répartition des tâches, le travail d’équipe, enfin sur la réflexion globale des réfectoires avec le mobilier le libre passage entre les tables et bien entendu l’insonorisation de ces espaces.

Grace à une analyse plus fine et pour plus de cohérence, la CFDT suggère que tous les établissements retenus pour l’expérimentation soient dotés des mêmes matériels étant donné la proposition de la direction de répartir les mobiliers dans différentes structures sans réelle organisation optimale.

En ce qui concerne la lutte contre les RPS qui est une obligation pour l’employeur, il est important de rappeler aux encadrants de proximité de s’impliquer efficacement afin d’être le relais entre l’agent, qui rencontre des difficultés et l’administration.

Comme vous le savez, les RPS touchent tous les corps de métiers, et une communication à l’attention des agents doit être diffusée rapidement.

Les RPS, sont l’affaire de tous.

La CFDT note la relation entre le point 4, 5 et 6 et reste vigilante sur la méthode dans le cadre du dialogue social.

En effet, notre organisation syndicale souhaite des rencontres régulières avec la direction pour mener à bien ces projets.

En conclusion, pour la CFDT il est inconcevable d’attendre que les agents rencontrent des difficultés liées à l’usure.

L’anticipation doit être partie intégrante des trois projets présentés ce jour. Le calcul est simple :

Anticipation par la formation gestes et postures, il en résulte moins de postes aménagés, moins d’arrêts de longue maladie, moins de reclassements pour inaptitude aux fonctions.

L’autre bénéfice : Un vrai travail d’équipe mieux géré, donc moins de conflits car la charge de travail sera plus équitable et mieux répartie.

Merci de votre attention.

Sans titre.jpg

Télécharger le document

Les commentaires sont fermés.