Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/09/2017

Bédier Est

Bédier suite.pngSeptembre 2017


Bédier encore des infiltrations…

Lors de la visite sur site, la CFDT a relevé une fenêtre brisée de l’extérieur, la pente d’écoulement des eaux pluviales de la terrasse qui n’est pas aux normes. De plus, des traces d’humidité perdurent !

Combien de temps l’étanchéité des terrasses va-t-elle pouvoir éviter toutes infiltrations aux étages inférieurs? Doit-on attendre d’autres dégâts avant de réagir ? Est-il nécessaire de courir le risque de faire entrer le personnel dans ces nouveaux bureaux et de risquer des dégâts informatiques et bâtimentaires ?

La CFDT interpelle la collectivité parisienne :

plafond.JPGN’est-il pas préférable ou plutôt cela ne relève-t-il pas du bon sens que de respecter des temps de séchage ? De nombreuses malfaçons sont encore visibles, ne faut-il pas différer le déménagement ?

pouces à l'envers.jpgPourtant le déménagement des agents à « Bédier Est » a bien été effectué le 8 septembre et ce, malgré les malfaçons qui perdurent, notamment au niveau des infiltrations d’eau toujours d’actualité.

Ce projet Bédier était mal ficelé à la base. N’est-il pas vrai que les agents amenés à rejoindre Bédier étaient  trop nombreux au regard du nombre de bureaux prévus initialement?

evacuation.pngLa CFDT ne peut que s’insurger contre le manque de transparence quant à la communication entre les parties prenantes impactées directement par le projet Bédier : le promoteur à l’encontre de la DPA et la DPA envers les partenaires sociaux.

Pour information : la DPA change de nom. Direction des Constructions Publiques et Architecture (DCPA). Passage au prochain CTP central.

 

yes 2 doigts.jpg

 

 

 

 

Télécharger le doc :

Les commentaires sont fermés.