Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/02/2015

DAC Avis de recherche

Les agents des bibliothèques s’interrogent sur le fait que certains n’ont pas perçu les reliquats d’IAT et d’IFTS pourtant alloués par le chef d’établissement en fin d’année.

avis-de-recherche.jpg


Dans les bibliothèques ouvertes le dimanche, les agents concernés qui ont interrogé l’Administration ont eu la réponse suivante : « vous avez dépassé votre plafond d’IAT ou d’IFTS ; vous êtes donc exclus des reliquats de fin d’année 2014 ! »

 

Pour la même raison certains dimanches de 2014 ont été payés en heures supplémentaires.

 

Pourquoi l’Administration n’a-t-elle pas anticipé ce problème ?

 

Il lui appartient désormais de trouver une solution.

 

Le manque de transparence et d’information sur les conditions « techniques » d’attribution de ces reliquats, sont à l’origine du malaise qui règne dans les équipes.

 

C’est l’omerta absolue sur ce problème qui concerne potentiellement d’autres agents dans les bibliothèques du réseau !

 

La CFDT souhaite que l’Administration informe sur :

 

 ·         Les agents qui peuvent « techniquement » percevoir ces reliquats d’IAT ou d’IFTS : bibliothèques, conservatoires, ateliers des Beaux-Arts.

 

·         La solution qu’elle propose pour verser aux agents lésés les reliquats d’IAT ou d’IFTS qui leur ont été attribués.

 

 Vous êtes dans cette situation n’hésitez pas à nous contacter par retour de mail : spp.cfdt@paris.fr

Les commentaires sont fermés.