Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/10/2014

Redonnons toute leur place aux agents

Laurent B. Bercy.jpgIls seraient seulement un coût, un boulet pour notre pays. Pourtant ce sont eux qui font vivre au quotidien le service public auquel les Français sont si attachés. Eux, ce sont les agents de la fonction publique. (par Laurent Berger)


Leur situation n’est pas toujours facile : dans les hôpitaux, les collectivités, les ministères, les collèges, les préfectures… le malaise grandit. Les salaires sont gelés depuis quatre ans, le travail est trop normé, l’absence de visibilité sur l’avenir inquiète. Mais le tableau ne doit pas être noirci : beaucoup d’agents restent motivés par leur métier et veulent pouvoir faire un travail de qualité.

Mon rôle de syndicaliste, notre rôle à la CFDT consiste à relayer ce malaise et ces attentes. Mais pas seulement. Notre ambition, c’est aussi de redonner toute leur place aux agents pour construire un service public de qualité.

Je suis convaincu que l’action publique n’est pas un coût mais un investissement, créateur de richesses, d'emplois, d'avenir. Elle doit protéger les plus fragiles, maintenir un « vivre ensemble » et impulser le développement économique. Pour cela, elle doit s’adapter au monde d’aujourd’hui, préparer celui de demain et répondre aux nouveaux besoins des français. Mais ces changements nécessaires ne peuvent pas se faire sans les agents !

Il faut d’abord les écouter : ce sont eux qui connaissent le mieux leur travail. Ils sont les premiers confrontés à la complexité des procédures, aux attentes des usagers. Leur expertise doit être prise en compte pour co-construire le sens de l’action publique, participer au changement, notamment dans l’organisation de leur travail.

Les représentants de la CFDT s’emploient chaque jour à écouter les agents sur leurs lieux de travail et à faire aboutir leurs demandes par le dialogue. Ce fut le cas récemment à l’hôpital de Bayonne où ils ont recueilli les idées de leurs collègues pour améliorer les conditions de travail. Ou encore à la direction des finances où les équipes CFDT organisent régulièrement des temps d’échange sur le travail.

J’apporte ma pierre à cette action collective des militants de la CFDT en me rendant régulièrement auprès des agents, comme je l’ai déjà fait à la Ville de Paris ou à la préfecture d’Avignon…

Les commentaires sont fermés.