Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/01/2014

Alerte orange PMI

Le 20 janvier 2014 s’est tenu le dernier CTP de la DFPE avant les élections municipales.

La réorganisation du service social de PMI était à l’ordre du jour et soumis au vote.


Objectifs de cette réorganisation :

Prendre en compte l’évolution du contexte de travail et garantir la qualité du service rendu aux usagers. Leitmotiv louable, mais quand est-il de la place des professionnels et de leur participation à ce projet qui verra naitre 3 pôles territoriaux à la place de 6 unités ?

La Cfdt s’est abstenue au vue des éléments qu’elle avait recueillis auprès d’AS et SMS du terrain.

Éléments de crispation et d’inquiétude qui persistent malgré les réunions entre les agents de terrain, l’encadrement  et le central :

  • Des AS qui seraient sollicités à tout moment sur des secteurs non pourvus.
  • Des déplacements plus fréquents et sur une superficie plus grande qui engendrera une perte de temps, plus de fatigue, une dispersion dans le travail et beaucoup moins de temps pour l’accompagnement des assistantes maternelles.
  • La fermeture à terme du service en limitant les missions uniquement aux agréments et renouvellements des contrats des AM.
  • Clarification  de la notion de travail de partenariat entre les AS, les Médecins et les Psychologues.
  • Crainte des SMS de l’augmentation de leur charge de travail (gestion des écrits et des appels téléphoniques des parents et des AM).

Conclusion :

Les données recueillies par la Cfdt et partagées par l’ensemble des professionnels concernés mettent en exergue :

Le service social de PMI va mal.

  • La surcharge de travail épuise le personnel.
  • Une hiérarchie donnant des informations contradictoires et peu soutenante
  • Une mauvaise gestion des conflits.



Les commentaires sont fermés.