Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/06/2019

ALERTE@CFDT : DANGER POUR L'ACCOMPAGNEMENT DES JEUNES MAJEURS


tract short.PNG

Commentaires

Nous parrainons depuis 2007 un enfant de l'ASE qui est en famille d'accueil depuis 2010 après 4 années passées en foyer. Elle va donc sur ses 16 ans et nous la sentons préoccupée pour ne pas dire angoissée à l'idée de ce passage des 18 ans et du changement de statut.
En ce qui nous concerne, ça nous donne l'impression que l'Etat a pris soin de cet enfant pendant des années et l'abandonne progressivement à l'approche de ses 18 ans or c'est un enfant qui a déjà vécu de douloureuses séparations.
Dans une famille lambda combien d'enfants sont ainsi "livrés à eux mêmes" à l'âge de 18 ans ?
21 ans nous semble pas de trop pour aider ces jeunes à prendre pied dans leur vie d'adulte.
Cordialement

Catherine DECIZE

Écrit par : DECIZE | 03/06/2019

Bonjour, Nous comprenons très bien ce que vous décrivez. Il n'y a pas de politique nationale, chaque département fait aujourd'hui ce qu'il veut et peut, ce qui ajoute à l'insécurité et au sentiment d'injustice que certains jeunes peuvent ressentir. Nous suivons donc attentivement ce projet de loi. La question de leur orientation professionnelle précoce dans des secteurs qui recrutent est posée, car c'est le seul moyen pour eux d'acquérir de l'autonomie rapidement ou de voir leur prise en charge se poursuivre. C'est même indispensable pour les jeunes mineurs étrangers isolés. Et lorsque l'on parraine un jeune, cela nous met dans une situation morale très compliquée, à nous de les accompagner au mieux. Merci en tout cas de votre commentaire et de votre engagement. Cordialement, l'équipe CFDT SPP

Écrit par : Veronique | 03/06/2019

Les commentaires sont fermés.