Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/04/2018

AU CASVP C’EST PAS ROSE, AU CASVP C’EST MOROSE…

Capture morose.PNG


L’obsession technique (le numérique à tous les étages), la compulsion organisationnelle (rassembler, déstructurer, mutualiser, fermer…) qui anime la Direction  a fini de détruire le sens du service public.  Les agents se taisent et souffrent en silence, la colère fait place à la fatalité, voir au désespoir !

Où s'arrêtera la Violence Institutionnelle ?  Qui gagne à maltraiter ?  Se draper dans la toge de la vertu d’une gestion raisonnée  n'enlève rien au mal commis : agents malmenés, usagers numérisés. 

Le mal-être, la perte de sens de l’action, l'absence de reconnaissance, l'épuisement professionnel, l’étiolement de la solidarité entre agents, toutes ces choses font symptômes  et sont les révélateurs de la maltraitance subie.

Pourtant, qui n’a jamais cru que le CASVP avait le souci des agents ?  

  • pour un plan hivernal, un plan canicule, un plan de continuité d'activité, lorsque le CASVP vous assène de son leitmotiv "nous avons besoin de vous !" Ce n’est pas cher et ça rapporte gros en communication.
  • dans les groupes de travail « accompagner le changement». Vous n’êtes pas inscrit ? Pas d’inquiétude, ça se fera...malgré vous,  mais...avec vous !

 

Et si vous n'êtes pas d'accord, partez !  Telle  est la vision du management bienveillant au CASVP, appuyé par la mise en place d’une commission « risques psycho-sociaux »dragée FUCA  pour tous les agents mécontents

Bref pour la direction, au CASVP, il fait bon vivre, on a l'amour de la bonne communication ! Le poids plume des paroles, le choc de la réalité ! 

La CFDT :

  • salue le travail des agents, le courage et l'énergie de chaque jour pour honorer leurs missions. Pour la CFDT, les agents doivent croire en eux et pouvoir continuer à le faire.
  • dénonce l'indignité de la Direction dans sa manière de mener les réformes, où les apparences merveilleuses cachent des réalités désastreuses.
  • tire le signal d’alarme ! Le moment approche où faire pression sur les agents, réorganiser en tous sens, avoir une politique surgonflée  en communication ...ne suffira plus à cacher le malaise grandissant et la misère dans tous les services du CASVP.

 

Pour la CFDT, la « gestionnite »  aiguë, ça se soigne ! Vous êtes la clé d’un service publique de qualité, pas une variable d’ajustement comptable ! Alors relevez le défi : on vous prend pour des robots, montrez votre humanité au travers de votre résistance !

 

bas de page.PNG

Télécharger le document

Les commentaires sont fermés.