Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/11/2017

ALERTE DPSP : QUAND LA SÉCURITÉ DEVIENT SECONDAIRE !

Capture Alerte sécurité.PNG


Pourquoi les problèmes de locaux persistent à la DPSP ?

Par manque d’anticipation, comme toujours ! Décidément ce mot est banni de la Ville de Paris.

Lundi 6 novembre 2017, une visite du CHSCT a eu lieu dans les nouveaux locaux de la circonscription 8/9/10 déjà occupés !!!

Et oui les agents sont présents depuis le 23 octobre.

Quand a eu lieu la pré-visite, sans le personnel….jamais !

Est-ce un oubli ou un choix délibéré de ne pas faire cette pré-visite de peur que l’ouverture de ces locaux ne soit reportée ?

Lors de cette visite, la CFDT a constaté :

  • L’absence de signalétique à l’entrée de ce bâtiment pour acter la présence de la DPSP.
  • L’absence d’interphone: pour accéder à ces locaux il faut avoir la chance de rencontrer une personne qui entre ou sort et veuille bien vous laisser pénétrer.
  • La présence d’une alarme d’incendie mais….non activée !!
  • Et cerise sur le gâteau, le non-respect de la réglementation et l’absence du registre d’hygiène et sécurité.

Cette circonscription est composée de 90% d’ISVP « opérationnels », mais la majorité des agents rencontrent des problèmes d’assermentation donc d’autorisation de port d’armes ! S’ajoute à cela un sous-effectif chronique d’Agents Accueils et de Surveillance (AAS) qui doivent travailler en soutien dans les parcs et jardins de la circonscription.

Pour la CFDT, tous ces manquements sont inacceptables. A l’heure où toutes les instances prônent la sécurité des agents, il est temps que la DPSP prenne ses responsabilités et respecte toutes les réglementations.

La sécurité n’est pas un simple mot que l’on retrouve sur Wikipédia !

C’est une réalité pour les agents au quotidien !

Sans titre.jpg

Télécharger le document

Les commentaires sont fermés.