Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/11/2017

NPS :Ne Pas Subir

Capture NPS.PNG


À l'occasion du Comité de Suivi NPS (Nouveau Paris Solidaire) du 18 octobre 2017 et d’un bilan présenté comme « très positif » par l'Administration, la CFDT a rappelé que la mise en place de ce projet a nécessité un mouvement social de grande ampleur, en intersyndicale, pour obtenir :

  • quelques postes supplémentaires d’ASE, SMS, CSE;
  • un début de « réflexion » sur le projet de service ;
  • la mise en place du RIFSEEP*.

La mobilisation des agents a permis de progresser et si rien n'a été donné, mais revendiqué avec force, il y  a encore beaucoup à faire!

La CFDTalerté l'Administration et les élus sur la violence des réformes compulsives qui s'est emparé  du CASVP (à l'image de la ville de Paris) :

  • les logiciels qui envahissent (ISIS, SIRIUS, PEPS, GED etc..), et, peu à peu, AUTOMATISENT les agents.
  • les expérimentations qui se multiplient : par exemple,  le SSP 19 qui se prépare à expérimenter en 2018 la spécialisation du service en pôle (pôle accueil, pôle IPE-PCH; Pôle accompagnement).

Les agents deviennent de véritables robots soumis aux logiciels du CASVPWars qui, petit à petit, les formatent et les avilissent ...  alors que leur mission est centrée sur l'accueil et l'accompagnement des parisiens et parisiennes en difficultés.

L'accompagnement social n'est pas un empilement de dispositifs automatisés, c'est d'abord une rencontre, dans le respect réciproque,  centrée sur une demande d’aide et d’écoute, qui amènera ou non à user d'outils appropriés.

Pourtant, aujourd’hui, les agents deviennent  l’enclume sur laquelle tape le marteau du CASVP.

Les agents, emportés par cette course folle, lorsqu'ils ne sont pas encore trop désabusés, cherchent péniblement à défendre le sens du travail et de l'action sociale et lutter contre la déshumanisation du service public! 

La CFDT s’interroge sur la prise en compte de la considération des agents et la manière de conduire le dialogue social au sein du CASVP.

La CFDT dénonce l’aveuglement et le refus du CASVP et des élus d’entendre le malaise grandissant des agents.

 *Régime Indemnitaire tenant compte des Fonctions, Sujétions, Expertises et Engagement Professionnel

Sans titre.jpg

Télécharger le document

Écrire un commentaire