Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/07/2017

Pas de trêve à BOURDELLE !

Capture bourdelle.PNG


Quand l’exceptionnel devient la règle, on s’habitue jusqu’à ce que l’édifice craque ! Au musée Bourdelle, la suppression des postes de veilleurs de nuit à cristallisé le mécontentement des personnels qui étaient en grève le 29 juin 2017 pour réclamer des effectifs supplémentaires.

« ON VEUT SIMPLEMENT FAIRE NOTRE TRAVAIL DANS DE BONNES CONDITIONS »  énoncent les personnels, Paris Musées rétorque « ON NE PEUT RIEN FAIRE » car le contexte est imposé par les finances publiques… sauf envoyer huissier et policiers pour assurer l’ouverture un jour de grève où la sécurité du musée n’est plus assurée !

MERCI A TOUS, VOTRE MOBILISATION A PERMIS QUE CETTE JOURNEE DE GREVE SOIT UNE REUSSITE :

MERCI  aux personnels du musée Bourdelle, Adjoint Technique, Régisseur, Caissiers, Secrétaire Général Adjoint, Conservateurs, Agents du PC, Conférencières, Agents de Surveillance, ASBM.

MERCI à nos collègues vacataires totalement corvéables et contraints d’assurer les missions de service public en lieu et place des personnels titulaires, mais de tout cœur avec nous.

L’exaspération qui s’est exprimée lors de cette grève ne demande qu’à s’intensifier !

Sans titre.jpg

Télécharger le fichier

Les commentaires sont fermés.