Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/11/2016

Déclaration de la CFDT au CHSCT de la DFPE

CHSCT DFPE déclaration et autre.jpg


 

Déclaration liminaire CHSCT DFPE

du 25 novembre

Nous sommes réunis aujourd’hui pour un CHSCT qui parait éloigné des véritables préoccupations des agents au regard de l’ordre du jour. Un seul point pour avis, et ce n’est que le PV de l’instance précédente, les autres points étant pour information.


La CFDT, forte de ses convictions en matière de dialogue social, s’interroge sur la tournure que celui-ci a prise en quelques années. Plus les mois passent, plus nous nous éloignons d’un dialogue social riche d’échanges, productif visant l’intérêt général, c’est-à-dire prenant compte des attentes des usagers tout en accompagnant les agents au service de ces usagers.


Le temps qui nous sépare d’une future gouvernance, où les fonctionnaires, et leurs représentants syndicaux sont désignés comme des empêcheurs de tourner en rond, des fainéants responsables de déficits budgétaires plongeant les collectivités territoriales dans un abysse financier, à l’heure où les fonctions régaliennes sont remises en question, la CFDT insiste sur l’urgence qu’un vrai dialogue social s’installe à la ville de Paris.


Elle demande aux élus de prendre enfin en considération l’importance de renouer un dialogue social de qualité empreint de respect vis-à-vis des organisations syndicales.

Télécharger le PDF

 

Les commentaires sont fermés.