Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/11/2016

CT DASCO du 17 novembre 2016

DASCO street art.jpg


Édition Novembre 2016

CT DASCO du 17 novembre 2016

 RYTHMES SCOLAIRES : Le Comité Technique donne l’occasion à la CFDT de pointer, que si certains agents ont bénéficié d’évolutions positives suite à la mise en placActivités périscolaires.pnge des nouveaux rythmes scolaires, d’autres, comme les ASEM attendent encore de voir émerger des possibilités d’évoluer professionnellement.

FORMATION : Pour les ASEM, rien n’a été mis en place afin de leur proposer des formations qui leur permettraient d’accéder à la catégorie B. Seuls, 2,5%, soit 46  ASEM, ont été promus en catégorie Bformation.jpg. Ce chiffre démontre bien le manque de volonté politique dans une Direction composée majoritairement de femmes. Pour la CFDT, la baisse des budgets alloués à la formation du personnel en 2015 illustre le manque d’engagement de la Municipalité à mettre en œuvre un vrai plan d’action pour développer des formations diplômantes qui sortiraient les ASEM de leur métier d’origine. Si la formation 3PS donne satisfaction, elle demeure réservée à un tout petit nombre d’agents, 5 ASEM en 2015, sur les 1923  qui pourraient en bénéficier.

CONGES : La CFDT veut mettre l’accent sur le manque de règles communes concernant le retour des congés d’été. Pour la CFDT, des règles de fonctionnement différentes sont toujours la cause d’inégalités entre agents et un frein à la mobilité.

INFORMATIQUE : Si la CFDT est favorable au transfert de l’Assistance Informatique de Proximité (AIP) de la DASCO à la DSTI, elle souhaite mettre en exergue le risque de la infor.jpgfracture numérique pour les corps de métier les plus éloignés de l’informatique. L’avenir est à la dématérialisation des demandes de congés, la DASCO sera impactée par ce nouveau dispositif. En conséquence, la CFDT réclame des moyens, tel que : plus d’ordinateurs sur chaque site, une formation adaptée à tous les agents et du temps dégagé pour effectuer leur demande de congés.

EGALITE HOMMESFEMMES : Pour conclure, la CFDT exige que les inégalités salarialesegalite h f.jpg qui persistent depuis des décennies entre les femmes et les hommes disparaissent. Il est donc urgent que les administrations parisiennes traitent le problème à la racine par une politique  «  cohérente » d’égalité femmes/hommes au travail.

 

Télécharger le tract 

CFDT interco spp/ 19 rue du renard / 75004 paris /spp.cfdt@paris.fr

 

Les commentaires sont fermés.