Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/03/2015

Jeudi du 2 avril au CASVP

La CFDT ne s’associe pas au préavis de grève du jeudi 2 avril au CASVP

                        top-temp-pic-v2.jpg

Pour la CFDT« Il faut arrêter de nourrir la désespérance sociale ».

Les syndicats ont une responsabilité, faire attention à ne pas nourrir la désespérance sociale en affirmant que tout va mal partout. Ce n'est pas très simple mais nous, à la CFDT, nous ne sommes pas dans la posture. Nous obtenons des résultats concrets.

Les mots ont un sens l’intersyndicale prétend que la direction du  CASVP  a la volonté de casser le service public en supprimant 175 emplois.  Aujourd’hui le CASVP a simplement engagé une réflexion sur le bâti et sur le résultat financier de l’EHPAD « Le cèdre Bleu ».

Pour la CFDT, il est donc prématuré d’engager une action syndicale mal placée, qui nourrit le pessimisme.

Dans l’immédiat, il est plus productif de participer à une concertation avec les acteurs de l’administration afin de connaitre l’avenir des agents du « Cèdre Bleu ».

Les commentaires sont fermés.