Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/01/2015

Communiqué

nous-sommes-charlie.jpeg

07/01/2015

Attentat Charlie Hebdo

logo simple.JPG

"Face à l'horreur, rassemblement et solidarité"

L’ignoble acte terroriste qui s’est produit ce matin au siège du journal Charlie Hebdo inspire l’effarement et l’horreur. Il s’agit d’un acte barbare contre la démocratie et la République.

Face au déchainement de violence, nous nous inclinons devant les victimes et appelons tous les citoyens à refuser les pièges des amalgames et les instrumentalisations d’où qu’ils viennent. Face à la haine, notre message est celui de la paix, de la démocratie, de la liberté de penser et de la liberté d’expression et la lutte contre toutes les formes de totalitarisme.

La CFDT appelle à se joindre aux rassemblements organisés partout en France ce soir et dans les jours à venir pour marquer notre indignation, notre attachement à la liberté de la presse et notre solidarité avec les victimes et leurs familles.

06/01/2015

Dotation de gilet pare lame

bladerunner.jpgNotre organisation, a interpellé dès 2012 la Ville de Paris, sur les menaces proférées régulièrement à l’encontre des agents de la DPP en s’appuyant sur l’exemple de l’explosion des « marchés de la misère ». La gestion des abords de ces marchés mobilise jusqu’à 75% des effectifs d’inspecteurs de sécurité présents le WEE sur tout le territoire parisiens. Les agents sont confrontés en permanence à des situations tendues, leur mission consistant uniquement en un jeu incessant de « chat et à la souris ». Devant la montée en puissance des menaces et des provocations que subissent les agents de la DPP (ISVP, CDN, AAS) dans l’exercice de leurs missions quotidiennes,  la CFDT préconise que les agents soient dotés d’un gilet pare lame. Les personnels régulièrement agressés devraient être ainsi prémunis contre les mauvais coups.

DPP Transport risqué de personnes à risque

 

contamination_risk_main.jpgla CFDT a récemment alerté la DPP sur les conditions de transport des personnes en situation de précarité et d’exclusion dans les véhicules de service.

 

Ces véhicules en partage ne sont pas désinfectés après utilisation. Cela peut représenter un risque pour les équipes (gale, puces, tiques, poux)..

 

 

Le transport d’enfants de moins de 10ans lors de ce type d’intervention est tout aussi problématique,ford-dummy2.jpg puisque les véhicules ne disposent d’aucun siège enfants. Pourtant, en France, les articles R.412-1 et suivants du code de la route, obligent notamment tous les passagers du véhicule à être attachés. Pour les enfants de moins de 10 ans, depuis le 1er janvier 1992, l'utilisation d'un système de retenue spécifique est impératif, le conducteur ne respectant pas cette obligation risquant une contrave

ntion de 4e classe.

 

La CFDT n’entend pas attendre qu’aucun accident se produise ou que nos collègues soient infectés d’une maladie.

 

La CFDT demande :

la saisie du CHSCT sur cette problématique afin d’élaborer un protocole de transport et d’assistance aux plus démunis. (transport en binôme, désinfection des véhicules, respect de la réglementation pour le transport des enfants…).