Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/04/2013

Stress des CADRES ça casse sans PREVENIR

Une nouvelle approche du stress

fotolia_7006618_xs.jpg

Le stress n’est pas lié à une quelconque fragilité individuelle mais est dû avant tout à une organisation perturbée du travail. Il ne faut pas croire que le stress soit d’abord lié aux problèmes personnels : c’est l’employeur public qui est bien responsable des conditions de travail et de vie dans lesquelles évoluent les salariés. Le stress exprimé par les salariés est légitime et doit être pris au sérieux : outre l’intérêt bien compris de gestion cohérente des ressources humaines, de performance, il faut rappeler que la réglementation fait désormais obligation de prendre en compte ces risques psychosociaux dans l’évaluation des risques et dans la rédaction du ‘’document unique.’’


Agir sur les pratiques professionnelles

La conduite des situations de travail

Le management responsable a plus besoin de pratiques, d’anticipation, d’accompagnement en situation réelle et de corrections éventuelles, plutôt que des codes, des normes et du reporting…

La formation des acteurs

Accroître la formation des managers mais aussi celle de tous les salariés, de façon partagée et continue ; utiliser une pédagogie qui questionnent les faits et les situations.

Dialoguer à tous les niveaux

Utiliser tous les canaux de dialogue disponibles (délégués syndicaux, instances représentatives, groupes d’expression directe) ou innovants (procédure d’alarme sociale, dispositif d’alerte professionnelle…).

Privilégier la résolution des conflits en proximité et la négociation collective.

Renforcer le dialogue entre parties prenantes (salariés, institutions, managers) et favoriser une appropriation pluridisciplinaire.

 

Les commentaires sont fermés.