Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/11/2011

ATEPE et EPIDEMIE de POLYVALENCE

maladie-g.jpg


Depuis  plusieurs années, les ATEPE sont contaminés par le virus de la polyvalence : cette maladie professionnelle  atteint aujourd'hui son pic de virulence et n'est pas loin d'attaquer les autres corps de métier de la Petite Enfance, eux mêmes déjà atteints d'autres affections ! Malheureusement la DFPE n'a pas mis en place de campagne de prévention et n'a pas su faire face aux problèmes résultants de cette crise pandémique

.ATEPE et EPIDEMIE de POLYVALENCE.pdf





 


Plus  le temps  passe, plus les ATEPE sont  appelés à remplacer dans  les sections qu’elles aient le CAP Petite  Enfance ou pas dans la poche !   En plus de leurs tâches  respectives, elles doivent palier au  manque de personnel  auprès des enfants,  parfois même elles font l'ouverture, voire la           fermeture de l'établissement.

Tentés de refuser, car ils en ont le droit, certains ATEPE se sont vus réprimandés par le (la) responsable et culpabilisés par certaines  équipes.

Un plombier est il électricien ?       NON !

Un boulanger est il manutentionnaire ?           NON !   

Un directeur général est-il, exécutant et cadre à la fois ?        NON !

Un ATEPE est il aussi  auxiliaire de puériculture, EJE, agent d'accueil ?

NON !!!! et NON !!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Ses missions, lingerie, cuisine et ménage attestent déjà de la polyvalence dans l'organisation du travail au sein des structures accueil de la petite enfance. C'est suffisant, pas la peine d'en rajouter.  Il n'est pas inscrit dans leur fiche de poste une tâche auprès des enfants.

Pourquoi ce corps subi autant de demandes sans respect pour cette fiche de poste ?

La Cfdt exige le respect de la fiche de poste !    

L'ATEPE est un élément fondamental, essentiel dans une équipe, et son travail doit être reconnu par tous !

Les commentaires sont fermés.