Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/09/2011

Conservateurs des bibliothèques

intercfdtucp.jpg

Conservateurs des bibliothèques

Les syndicats Cfdt et UCP vous convient à une assemblée générale

le jeudi 29 septembre de 9h30 à 12h30

au siège du syndicat Cfdt Interco SPP 19 rue du Renard 75004 Paris

(métro Hôtel de Ville) 2ème étage Salle 202


Ce que nous voulons ! Des effectifs suffisants ! Des promotions ! Des indemnités convenables !

Vos élus CFDT et UCP siégeant à la CAP n° 9 n’ayant eu aucune réponse à la déclaration commune faite en novembre 2010 ont décidé, après un engagement solennel de Christophe Girard, de ne pas boycotter la séance du 23 juin 2011 qui devait valider deux demandes d’accueil en détachement, afin de ne pénaliser ni les collègues concernés ni leur établissement.

Les conservateurs de bibliothèques se réjouissent enfin de l’avancée que représente la fusion des deux premières classes désormais une réalité statutaire depuis la validation par le CSAP de mars 2011. Toutefois la situation du corps n’est pas pour autant satisfaisante et loin s’en faut….Les conservateurs revendiquent :

 

  1. des effectifs : l’effectif budgétaire est en fonte régulière. Ceci n’a rien à voir avec le réchauffement climatique ! Il manque des responsables d’établissement et des adjoints (au moins 10 actuellement).
  2. des avancements de carrière : l’accès au corps de conservateurs généraux n’étant pas régi par un ratio promus/promouvables, il n’y a pas de promotion possible si l’effectif est maintenu à 9 postes ; Les besoins fonctionnels sont plus importants et nous revendiquons au moins la parité avec le secteur des musées.
  3. des indemnités décentes : le régime indemnitaire a baissé régulièrement car les taux applicables n’ont pas connu de revalorisation depuis leur fixation par un arrêté de 2000. La perte actuelle est de l’ordre de 1000 euros par année.

De plus si l’on compare le régime indemnitaire des conservateurs avec celui d’autres cadres A de la même collectivité, nous constatons une différence très significative.

Enfin n’oublions pas que la Ville de Paris vient de revaloriser le régime indemnitaire de l’ensemble des personnels des bibliothèques à l’exception des conservateurs.

Il n’est pas question de concevoir l’exclusion d’un corps de catégorie A de cette revalorisation et nous dénonçons une mesure totalement discriminatoire à notre encontre.

Des signaux positifs donnent un espoir que les fils du dialogue pourraient être renoués.

Cependant, à la rentrée nous aurons à apporter les preuves de notre capacité à nous mobiliser massivement et à agir, d’autant que se profile la réforme de la catégorie A.

L’ensemble des conservateurs de bibliothèque est convié à une assemblée générale pour décider des modalités d’action, car seule une mobilisation de tous et de toutes permettra l’ouverture de négociations et l’aboutissement de nos revendications.

Les commentaires sont fermés.